Le duo de marche tchèque MARTÍNKOVÁ - HLAVÁČ profitera-t-il de cette occasion unique pour se frayer un chemin jusqu'à la qualification de samedi à Dublin pour les JO de Paris ?  

LISTE DES ÉQUIPES DÉJÀ QUALIFIÉES POUR LES JEUX OLYMPIQUES DE PARIS

22.6. sera rempli d'événements du point de vue d'un fan tchèque de marche. Une autre manche de la Mudr Cup aura lieu à Rumburk. Brandeis Walking Day avec un relais super amusant de 30 minutes.

Le MU République Tchèque - Croatie - Hongrie - Pologne - Slovaquie aura lieu à Brno avec le quatuor tchèque Klimentová - Franklová / Kukla - Novák. L'ennui attend nos représentants à Brno, mais 25 circuits exigeants dans le stade.  Mais l'attraction principale sera clairement la lutte pour le dernier billet pour Paris.

Gros relaisLe dernier tour de la lutte pour la participation au relais olympique à pied aura lieu au Morton Stadium de Dublin, en Irlande. Notre équipe composée de Hlaváč - Martínková occupe actuellement la première place non progressive (3:08:52). Les 22 premières équipes de relais ont automatiquement progressé depuis le Championnat du monde d'Antalya. Les 3 suivants progressent au fil du temps. Déjà en novembre de l'année dernière, il était clair que l'une des places dites « chronométrées » avait été prise par l'Équateur avec un temps de 2:56:49. Les marcheurs équatoriens n'ont même pas pris la peine de prendre le départ d'Antalya et ont concouru sur les pistes individuelles. La position du Pérou était également assez claire, s'étant qualifié à 99% lors de la même course à Santiago du Chili - 3:01:14. Il ne reste donc qu’une seule place pour le reste du monde. À Antalya, le Portugal a atteint cette position. La performance de 3:08:44 est plus facile à réaliser, les Américains ont déjà tenté d'attaquer le temps à domicile, mais leur résultat a été 13 secondes plus lent que celui des Portugais. Immédiatement après la course turque, les Irlandais ont créé une "course de dernière minute" spéciale au stade, où pratiquement tout le monde pouvait s'inscrire. La course a été inscrite au calendrier WA immédiatement après les championnats turcs et répond à toutes les exigences.

À l'heure actuelle, la ligne de départ est composée de 7 candidats à un billet olympique et d'une équipe internationale de marcheurs qui veulent simplement essayer. La Néo-Zélandaise Arnika Nelson et l'Irlandais Joe Mooney n'ont pas les performances nécessaires pour se battre pour une chance olympique, mais le relais est un format intéressant et mérite d'être essayé.

Le combat et la seule place seront très ouverts. On peut s'attendre à une performance d'une minute supérieure à celle du Portugais et il est plus surprenant que le Portugais ne se soit pas inscrit et n'obtienne pas de place à Paris. Les conditions climatiques du chaud mois d'avril d'Antalya et du Dublin irlandais ne peuvent être comparées, cela joue en faveur de la course de samedi.

Le grand favori sera sans aucun doute l'équipe Kenya A. Kireri Gathimba bien qu'il n'ait pas participé à des courses internationales cette année, il n'a fait que des vingt libres à Nairobi et également un top dix banal selon ses standards en 40:34 à Nairobi. À plus de 1700 20 m d'altitude. Ce concurrent fait partie de ceux qui ont atteint la limite pour les Jeux olympiques de l'année dernière, il peut courir 79 km en moins de XNUMX minutes et, dans le passé, il était par exemple troisième aux Championnats du monde d'Oman. Il ne devrait avoir aucune concurrence parmi les hommes de Dublin. Elle sera sa partenaire  Ngia, qui en 2021 a pu passer sous la barre des 91 minutes pour 20 km. Sa forme et ses performances actuelles ne sont que des spéculations, elle aussi n'a des performances qu'à Nairobi, le 10 000 m était en moins de 47 minutes. Cependant, le niveau de Gathimba est complètement différent de celui des autres hommes. Comme l'a montré la course en Turquie, où la Canadienne a été nettement plus lente que les autres, on peut progresser même de cette manière quand un homme a la performance d'Evan Dunfee. Et Gathimba a ça.

Relais 2 GrandLes plus grands adversaires des Kenyans devraient être les Tchèques Vít Hlaváč et Eliška Martínková. Selon les OR de cette année, les deux se portent très bien. Comme nous le savons tous, il s’agira avant tout de savoir si Eliška pourra maintenir sa technique. Si tel est le cas, ils pourraient améliorer de quelques minutes leur performance depuis Antalya. Si Eliška monte par exemple au niveau de 46:30 et que Vítek ajoute son standard cette année, les Kenyans auront fort à faire. Après tout, Ngii n’atteint pas la qualité d’Eliška. Les hommes et les arbitres décideront.

C'est juste derrière la performance de la nôtre Paire grecque (En Turquie 3:10:11). Protégé de l'entraîneur slovaque Spišiak Papamichail bien qu'il n'ait pas terminé aux Championnats d'Europe, il a enregistré cette année une performance de 1:21:55, ce qui est de facto 2 minutes de mieux que Hlaváč. Son partenaire Tsinopoulou elle est dans le top dix de cette année en 44:36 min (Martínková 43:24), mais elle n'est pas descendue en dessous de 20:1:33 sur 00 km et perd ainsi considérablement face à Martínková. Cependant, elle ne rencontre pas de problèmes techniques comme notre concurrente.

Le troisième du groupe dans la lutte pour le ticket parisien sera très probablement le duo de Kazakhstan. Cheik il a enregistré 1: 22.47 à Dudince et a de facto une minute d'avance sur Vítek. Elle sera sa partenaire Morozova. À Dudince, elle a affiché 1:33:10. Les Kazakhs ont marqué à Antalya 3: 11: 19, ils ont perdu tellement de choses au profit de nos piétons. Cependant, comme les nôtres, ils ont acquis de l’expérience et il faut compter avec eux.

L'équipe locale voudra également se battre pour une place Brendan Boyce et Kate Veale. Ceux d'Antalya n'ont pas fini à cause de la blessure de Brendan, mais l'envie de commencer sous la Tour Eiffel est grande, Boyce s'est vite remis et doit essayer. Cependant, en termes de performances, ils devraient sortir de la catégorie progression.

Le duo de Hong Kong a réalisé un temps de 3:22.04 à Antaylia et leur tentative est plutôt théorique.

Le deuxième couple du Kenya sera également parmi les participants, mais même là, il y a une chance au niveau de l'imagination.

Ça va être une belle course à Dublin. L’équipe arbitrale a une tâche difficile devant elle. Un compteur strict peut être attendu. Une seule équipe peut aller à Paris, et techniquement la marche à Paris doit passer.

Toutes les équipes ont appris à Antayla que la course se termine réellement à la ligne d'arrivée. Les Brésiliens se sont battus pour le titre, mais ils se sont retrouvés en PZ pendant 3 minutes. La paire slovaque Burzalová - Černý s'est mise en quatre, tout a changé dans les 2 derniers kilomètres, lorsque les juges étaient à nouveau aux commandes...

Nous souhaitons à nos pieds des pieds rapides et surtout une bonne technique. Ils ont écopé de 4 minutes de pénalité à Antayla. S’il parvient à éviter cela, la participation olympique ne sera peut-être pas qu’un rêve pour Vítek. Eliška est déjà sûr du départ.

Voyons qui, à Dublin, détiendra le billet pour Paris. Les couleurs tchèques ressortiraient à merveille sur les champs de Mart... 🙏

CARTE DU CHEMIN PIÉTON DE L'OH PARIS :

Paris

Ostrava a accueilli le week-end dernier le Championnat tchèque jeunesse, junior et junior féminin, appelé "Gigant".

RÉSULTATS

pantinLes compétitions pédestres ont été ouvertes par le 5 000 m juniors, suivi du 10 000 m juniors. Ce sont également les premières médailles distribuées à Ostrava.

5000 marcheurs se sont inscrits au 5m adultes, dont le grand favori Mochal de Liberec. Tous les athlètes sont dans la catégorie junior pour la première année. Il est immédiatement allé au front Dan Mochal. Il a constamment lutté avec lui pour le leadership Marek Rösler de Mladá Boleslav (tr. Prückner). Derrière eux, Turnovsky tentait de maintenir un rythme rapide Ondrej Plecháček (tr. Cermáková). Le premier kilomètre s'est déroulé en 4h36 et le trio de tête s'était déjà largement séparé des deux autres concurrents. A la quatrième place, le Rumburský est parti complètement seul Vojtěch Vejvančicky, qui se trouvait dans une situation difficile. Les filles et le cinquième des adversaires étaient nettement plus lents, mais le rythme de 4h36 dépasse toujours ses forces. Il n'a pas mal commencé du tout, 4:53, c'est solide. Après la ligne d'arrivée de trois kilomètres, Plecháček a rapidement commencé à s'éloigner des trois premiers, mais il a néanmoins réussi à décrocher le bronze dans un nouveau OU de haute qualité de 23:54.63.

Après les 400 m suivants, même Rösler a commencé à perdre, tandis que Mochal, le protégé de František Párys, qui s'entraîne actuellement en Italie avec le groupe de Kateřina Čermáková, a réussi à accélérer le rythme. Vous avez réalisé un superbe OR 22:46:04 pour la victoire. Il a réussi à s'améliorer d'une minute depuis le couloir. Il lui manque encore une minute pour atteindre le record du championnat détenu par Jarda Morávek, mais l'année prochaine, s'il continue de marcher et de travailler sa vitesse, il pourrait facilement passer sous le record du championnat. Rösler de Mladá Boleslav a remporté la deuxième place, également dans une voiture personnelle de haute qualité - 23:23.96, soit une minute de mieux que les cinq du printemps à Poděbrady. Il a terminé quatrième à l'OR Vejvančický et continue de s'améliorer progressivement. La performance de 25:16.31 est également un record personnel sur piste. Le concurrent de l'USK Praha, Richard Zajíček, a réussi un temps de 30:29 lors de son troisième départ à pied en moins de 56.23 minutes.

13 adolescents se sont inscrits, un n'a finalement pas participé à la course. Les filles ont pris le départ d'une course commune avec des adolescents. Elle a immédiatement pris les devants Eliška Říhová de Frýdek-Místek. Elle avait déjà réussi à passer sous la barre des 26 min - 25 : 49.54 au MMaS et essayait d'améliorer encore la salle d'opération. Cela n'a pas fonctionné cette fois, Eliška a remporté la victoire en 26:15.67, mais sa performance est satisfaisante. Une autre entraîneure de Nejezchleb remportera la médaille d'argent pour Frýdek Eliška Kokořová avec un nouveau record personnel de 27:03.39, alors qu'elle s'est améliorée de près de 2 minutes. Elle a remporté la médaille de bronze et le nouveau bloc opératoire à Šternberk Nela Skupieńova - 28:28.64. Seuls 30 adolescents ont réussi à passer sous la barre des 5 minutes, et la question est de savoir si un concurrent avec une performance proche des 35 minutes appartient au MČR.

Puis, déjà par une journée chaude et ensoleillée, les juniors hommes et femmes se sont présentés sur la ligne de départ. Le départ de 4 juniors a été une réussite incontestable par rapport à l'année dernière, où il n'avait pas été possible d'organiser la course en raison du faible nombre d'inscrits. Le prétendant au titre était le seul concurrent. ETAlbert Kukla, le protégé de l'entraîneur Ketner, est dans une catégorie de performance différente. Kukla, arrivé directement des Tatras à Ostrava et y retournant immédiatement, a tenté de pousser la course jusqu'à la limite pour le Championnat du monde U20 à Lima. Par temps chaud et dans une course en solo, c'était une tâche trop lourde. Néanmoins, il a fait preuve d'une excellente préparation et a amélioré le record du championnat à 43:32.82. La performance d'Albert était sans doute la meilleure performance piétonne de la journée. Malheureusement, il est toujours en retard sur la limite des 42h00. Si la limite était fixée selon des tableaux hongrois identiques à la performance des juniors femmes (47 :00), elle devrait être au niveau de 42 :42. Albert a déjà réalisé 42:44 cette année. Malheureusement, les performances requises après les juniors sont nettement plus difficiles que la limite féminine, ce qui montre à quel point il est beaucoup plus difficile de réussir dans les catégories masculines avec plus de compétition. Albert est un compétiteur de qualité avec un super somatotype et si on ne le décourage pas, on a en lui un gros potentiel.

Un autre jeune, un junior de première année, a couru pour la médaille d'argent. Vojtech Novak. La performance de 47:16.14 est à un niveau similaire à celui qu'Albert a marché l'an dernier. Vojta obtient de bons résultats et s'améliore progressivement, mais techniquement, il a beaucoup à travailler. La moitié supérieure du corps, très bancale, a besoin d’être calmée et l’énergie dirigée pour avancer. Le bronze est revenu à Dukla avec mérite Vojtech Peroutka. 54:18.73. Tomáš Gloser de Hradec a pris la quatrième place pour le nouveau OR -57:42.59.

Klimentova5 filles juniors se sont inscrites. Elle était clairement la favorite. Ema Klimentova. Cependant, le déroulement de la course n’était définitivement pas si clair. Ema a rempli la limite d'Antalya à Lima avec une performance de très haute qualité de 46:28.

Cette année confirme une nouvelle amélioration progressive. Elle a réparti la course en T 4:35 et a marché avec Vojta Novák. Fait inhabituel, elle a pris le départ de la course de manière un peu plus libre et indépendante. Elisabeth Frankl. Et un début un peu plus détendu lui convenait. Elle a réussi à réduire progressivement la perte jusqu'à 19 secondes et a même pris la tête juste avant la ligne d'arrivée des 3000 m. Et pas avant un moment. Klimetnová a ralenti et Franklová a commencé à la quitter. Elle a longtemps gardé espoir de titre. Klimentová perdait jusqu'à 15 secondes, mais 4 tours avant la fin, elle a réussi à rattraper Franklová à nouveau, elle a rapidement dépassé Bětka qui se raidissait et a facilement gagné en 48:29.18. Franklová pourrait célébrer un nouveau record personnel de 49:01.09. Les deux équipes de l'entraîneur Čermák ont ​​fait preuve d'un combat dramatique et méritent de grands éloges. Klimentová pour son attitude mentale, lorsqu'elle a pu revenir à la course et la transformer en sa faveur, Franklová pour sa performance et son changement réussi de stratégie de course. Elle a déjà remporté le bronze avec un grand accès Lucie Krinwaldova de Mladá Boleslav - 58:15.33 (tr. Solc). La quatrième Ema Kyselicová est revenue sous les 60 minutes et s'est rapprochée de Krinwaldová - 58:46.56. Même la cinquième Smolíková pouvait se réjouir d'un OR - 61:10.23.

Il est réjouissant que personne n'ait été disqualifié pendant les courses. Les meilleurs des juniors pourront tenter de nouvelles performances de qualité ce samedi à Brno au MU. Le droit de départ est donné aux 2 premiers concurrents hommes et femmes. Ceux qui sont proches de Brno et ne seront pas présents au Festival de marche de Rumburk peuvent venir applaudir au "Palačák". Le départ de la course commune est à 10h00.  

 

4ème tour de la Coupe Dr. Peter Brandejský et en même temps la Fête de la Marche sur la Piste à Rumburk déjà ce samedi 22.6.2024/XNUMX/XNUMX

PROPOSITIONS / DESCRIPTIF

La commémoration du Dr Peter Brandejský se poursuit avec la 4ème manche le samedi 22.6.2024 juin 1 avec la course Walking Festival à Rumburk. Pistes de 000 5 à 000 XNUMX m.

Venez vous battre pour une autre attribution de points dans la compétition !

Vacances randonnée Rumburk

 

 

LA FANTASTIQUE ITALIENNE ANTONELLA PALMISANO ET LA GRANDE SUÈDE PERSUS KARLSTRÖM DIMINUENT À MÉRITEMENT L'EUROPE DANS LES 20 KM DE MARCHE !!! VOICI COMMENT LES STARS S'AFFRONTENT DANS LES GRANDES COMPÉTITIONS !!! MOLTO BRAVISSIMO !!!!!

RÉSULTATS 20KM MARCHE FEMMES

RÉSULTATS 20KM MARCHE HOMMES

Le deuxième pic de cette saison, du moins pour les athlètes européens masculins et féminins, a débuté le 7.6 juin. dans la capitale de la métropole italienne. Rome a accueilli les concurrents avec une température de 30ºC.

La première série de médailles a été décernée dans l'épreuve de vingt marche féminine. Les Italiens parient que la star locale Palmisano, champion olympique, tentera de remporter son premier titre.

Après de nombreuses années, la marche est revenue au stade d’athlétisme. Le départ de la course s'est déroulé "à l'ombre" du stade principal, le circuit tournait autour de l'emblématique stade d'échauffement, qui entoure un total de 36 statues. Le circuit était rempli de spectateurs dans tous les endroits accessibles au public et les piétonnes pouvaient s'attendre à une bonne ambiance.

a0231fb0 b6d3 4ea8 83e8 346b040bf26d fichier sm cz ech24rome jour1 2 003 Antonella Palmisano a dicté le rythme dès le départ. Pour notre plus grand plaisir, notre concurrent Eliška Martínková figurait également dans le groupe de tête. Elle est entrée dans la course encouragée par les belles performances de la Slovaquie (j'ai écrit ici (https://smolachuze.cz/index.php/cs/755-slovensky-chodecky-dvojboj-p-t-s-banska-bystrica-zahoracka-20-25-26-05-2024 ).

Au bout de 20 minutes, le groupe de tête ne comptait plus que huit membres. Palmisano et Trapletti représentaient l'Italie, 2 Ukrainiens - Olyanovska / Sobchuk, l'Espagnol Garcia - Caro/ Montesinos, le Français Beretta et notre Martínková. Eliška marchait très intelligemment, cachée parmi ses rivales. Palmisano n'a laissé qu'exceptionnellement quelqu'un devant elle, dès le début c'était nettement en dessous de 4h30/km. Sobchuk a rapidement commencé à décliner, au contraire, le champion de France du ME U23 Stey a progressivement rattrapé son retard. Le groupe de tête est passé parmi les dix premiers dans un temps intermédiaire de 44:35.  Après 11 kilomètres, Palmisano passe la vitesse supérieure, dépasse les autres et oblige le groupe de poursuivantes à aller à la limite de leurs capacités. Le rythme de 4h25 a été fatal à notre concurrent. Eliška n'a pas pu maintenir sa technique, pendant le kilomètre elle a récolté très rapidement 3 rouges et un autre jaune et s'est recommandée à la zone de pénalité. La chance d’obtenir un excellent résultat et une salle d’opération avait disparu.

Le leader dominant Palmisano a remporté le titre européen avec une performance de 1:28:08. La deuxième place est revenue à la plus âgée des Italiennes, Trapletti. Bien qu'elle ait alternativement abandonné le groupe en se battant pour les médailles, elle a toujours réussi à revenir et finalement à arracher l'Espagnol García-Caro, en souffrance. Les deux concurrents ont arboré les drapeaux de leur pays avant de se diriger vers le tunnel menant au stade. Alors que la position de l'Italienne était assez claire et que la médaille d'argent en 1:28:37 était évidente, non seulement la concurrente, mais aussi son équipe, ont complètement laissé tomber García-Caro. Personne ne l'a prévenue que l'Ukrainienne Olyanovska et la Française Moutard étaient proches et à seulement 8 à 10 secondes derrière. Moutard n'était plus en mesure de faire tomber l'Espagnol, mais le Frle désir bravo de la détentrice du record Pražská Hodinovka Olyanovska de remporter une médaille a permis à la femme ukrainienne de terminer héroïquement. La fréquence formidable à laquelle Lyudmila survolait le monde bleu était fascinante. Littéralement dans les 10 derniers mètres, elle s'est précipitée sur l'Espagnol sans méfiance, pour qui la quatrième place est une belle leçon.

Une protestation complètement absurde fut ensuite déposée par l'expédition espagnole. Un leader à pied peut éliminer n'importe qui dans les derniers mètres d'une course ou juste après sa fin. Cela ne s'est pas produit. Néanmoins, les Espagnols ont pointé du doigt les images au ralenti où l'Ukrainien était en l'air et ont demandé la disqualification. Et ils n'étaient pas conscients du fait que leurs piétons sont également dans les airs pendant le « ralenti ». Malheureusement, cette affaire est vraiment désagréable et la protestation déposée ne servira certainement pas notre discipline.

Contrairement au CE d'Espoo l'année dernière, Eliška Martínková a pu terminer la course. Après avoir été dans la zone de pénalité, elle a ralenti, marchant des kilomètres au niveau de 4:39 et à ce rythme, elle était déjà capable de marcher sans enfreindre les règles. À l'arrivée, elle s'est classée 11e avec un temps de 1:31:58. La concurrente elle-même s'est félicitée après la course pour sa capacité à suivre les meilleurs. Malheureusement, je ne peux pas être d'accord avec elle. Les 3 cartons rouges sont une continuation de la situation des grands événements, où elle a eu des problèmes dans le passé, et malheureusement ils ne sont qu'une continuation de la performance de la Coupe du monde des équipes de marche. Là-bas, notre équipe en lutte pour les Jeux Olympiques a récolté 4 minutes de pénalité pour 4 cibles. Eliška est resté debout pendant 3 minutes au PZ, puis Vít Hlaváč pendant une minute. Malheureusement, la quatrième carte n'était pas la sienne, mais celle d'Elišky, mais elle est arrivée au moment où Vítek avait déjà pris le relais. Avant la deuxième chance de se qualifier pour notre relais, qui aura lieu le 22.6 juin. à Dublin, notre duo sera soumis à beaucoup de pression. Surtout dans la présentation d'Eliška, il vaudrait mieux y aller plus librement et ne pas trop pousser la scie. Collecter des cartons rouges et en perdre beaucoup plus à un rythme élevé n’en vaut peut-être pas la peine.

7075e31f bdc7 4baa 978f 6a0f35720289 fichier sm cz ech24rome jour2 2 016 Dès le lendemain, samedi, les hommes se sont alignés pour le départ. Personne ne manquait à l’élite européenne. Et personne ne doutait de savoir qui se battrait pour la victoire. Le viking suédois Persy Karlström n'a laissé aucun doute quant à savoir qui est l'actuel roi de la marche non seulement européenne. Entre 10 et 15 km, le jeune espagnol McGrath, vainqueur des "vingt-trois" de l'année dernière à Espoo, a tenté de rattraper Persy, mais Le Suédois a réussi chaque départ et après 15 km, il a pris la tête avec confiance. Persy a accroché la médaille d'or européenne autour de son cou pour une performance de 1:19:13. McGrath, un immense talent de la marche mondiale, a franchi la ligne d'arrivée 18 secondes en arrière. Francesco Fortunato pourrait décrocher le bronze et une autre médaille pour l'Italie en 1:19:54.

La performance la plus intéressante de la journée de course a été celle du trio qui s'est battu pour la 4ème à la 6ème place. Le trio Bordier - Quinion (tous deux FRA) ainsi que le marcheur finlandais Partanen ont progressivement récolté 6 cartes uniformément réparties et la bataille finale a donc été plus qu'ouverte. Un écart de 4 secondes entre les trois piétons a offert le drame du dernier kilomètre. Bordier s'en est mieux sorti, donnant 7 secondes à Partanenna. Pour tenter de retenir les adversaires, Quinion ne maîtrisait pas la technique et les arbitres officiaient. En arrivant au stade dans le tunnel sombre, la PZ n°2 s'installe et Quinion s'y recommande. Il ne pouvait que regarder de plus en plus de piétons passer à côté de lui. Il a finalement terminé en 1:22:38 à la 12e place.

Le piéton slovaque Černý a réalisé un tour intéressant. Dans une arrivée énorme au stade, il a volé sur le dos de l'Espagnol García, qui a marché dans le groupe de tête pendant les 11 premiers kilomètres. Puis vint la grande crise et l'Espagnol était content quand la course était terminée. Il vérifiait son couloir intérieur lorsque Noir s'est précipité devant lui sur l'échiquier depuis l'extérieur et a battu l'Espagnol d'un millième. Cependant, contrairement à son équipier, l'Espagnol (ne s'est pas) battu uniquement pour la 13ème place, dont la perte est moins regrettable que celle de la médaille de bronze.

Vítek Hlaváč a réalisé une excellente performance. Il vit la saison de sa vie et il l'a confirmé même à Rome. La 19ème place n'est pas un trou au monde, mais Vítek a réalisé un temps de 1:23:53, ce qui n'est qu'à 15 secondes de son OR de Poděbrady de cette année. Vítek a confirmé l'amélioration de cette année et sa performance parmi les vingt premiers est une grande promesse pour les courses de 35 km d'automne et de printemps. Le record tchèque de 2:32:50 tremble déjà dans ses fondations, et Vítek peut envisager avec confiance une arrivée bien en dessous de 2:30:00.

L'apparence des piétons tchèques est donc très contradictoire. Sans les 3 cartes, Eliška mériterait de grands éloges. Malheureusement, les problèmes récurrents liés à la technologie n’incitent pas à l’optimisme. Il est encore temps de faire quelque chose avant les Jeux olympiques, qui attendent Eliška. Ce n’est pas une très bonne nouvelle pour le relais. P.Quoi qu'il en soit, nous croisons les doigts pour notre duo à Dublin et leur souhaitons bonne chance. Le relais est un format très intéressant et il serait dommage que nos piétons disparaissent sous la rue Eiffel. La performance de Vítek au 1er Atak OR lors de l'événement principal de l'année est excellente et il mérite de participer à Paris pour la combativité de l'année dernière à Poděbrady et les excellents résultats de cette année. Paris serait tout simplement aux couleurs tchèques. Dans moins de 2 semaines, nous verrons comment s’est déroulée l’ensemble de la qualification.

La course a confirmé la tendance des dernières années. La météo ne change pas, le rythme est rapide. Quiconque ne supporte pas le soleil n'a aucune chance. Les meilleurs peuvent le faire par tous les temps. Notre Martínková mérite ici des éloges. Dans le passé, elle ne cachait pas que des températures plus élevées ne lui convenaient pas. Cependant, les camps d'entraînement répétés dans la chaleur des îles Canaries ont probablement aidé Eliška à apprendre à concourir sous la chaleur.  De grands événements ont lieu l’été et il faut l’accepter. Celui qui ne réussit pas n'a aucune chance. L’époque où l’on se dirigeait « lentement » vers la destination de Doha appartient définitivement au passé. Avec la façon dont les piétons sont disposés aujourd'hui, la course au Qatar serait très différente.

Nous avons vu de belles courses à Rome. Mais ce n'était qu'un apéritif avant ce qui nous attend dans 2 mois à Paris. Il y a quelque chose à espérer.

Après le 3ème tour de la coupe, MARTIN NEDVÍDEK prend la tête chez les hommes (M45) de l'AC Rumburk et NOEMI MAJÁK (W14/15) continuent de détenir la première place chez les femmes ! / Après le 3ème tour des Pokals, MARTIN NEDVÍDEK prend la tête des hommes (M45) aus Rumburk et à la femme NOEMI MAJÁK (W14/15) arrêtent la première position plus loin !

RÉSULTATS APRÈS LE 3ÈME TOUR DE LA COUPE BRANDEJSKY

Après la traditionnelle "Brandýs", le statut actuel de la Coupe Petr Brandejský est disponible. C'est l'auteur des tableaux de notation, Udo Schaeffer, qui en est responsable, car il a pris l'initiative de noter les parcours de 5 et 10 km juste après la course. Merci!!

Nous sommes à Udo Schaeffer juste ici, der uns gleich nach dem Bewerb in Prag-Satalice pour les deux tronçons (5km, 10km) Punkent perfekt sortiert hat!!

Traitement du tableau / Auswerten : František Párys // Système de notation / Punktsystem : Udo Schaeffer - www.geherpokal.de

IMG 5458

Statut de la Coupe après le 3ème tour / Stand nach 3. Runde des Pokales :

Hommes:              
Pore.: Nom Catégorie Club/Pays Poděbrady DHD Prague-Brandýs   total
1 NEDVIDEK Martin M45 AC Rumburk, zs   98 111   209
2 PLECHÁČEK Ondřej M 16 / 17 AC Turnov, coll. 87   87   174
3 KÓLÁŘ Rostislav M35 SK Hranice zs   84 85   169
4 Solc Ludek M 60 AC Mlada Boleslav zs 83   85   168
5 KALAT Josef M65 AK Bilina   80 79   159
6 ADAM Pierre M 70 SK Nové Mesto nad Metují 67   68   135
7 KOVANDA Jiří M 75 TJ Lokomotiva Beroun zs 67 67     134
8 RÉŽÁBEK Michal M Spartak Prague 4 66   68   134
9 HONGROIS Jan M SK Nové Mesto nad Metují 63   66   129
10 OISEAU Jaroslav M75 ASK Decín   58 60   118
11 HERMAN Zbynek M 55 Locomotive FOSFA Breclav 61   54   115
12 LAPKA Miloslav M65 TJ Sokol České Budějovice      115   115
13 SCHRÖTER Uwe M 65 Allemagne 102       102
14 ROSENBAUM Lucas M 16 / 17 Slovaquie 101       101
15 CAPOT Albert M18 / 19 USK Brno     100   100
16 Simon de Batov M 16 / 17 Slovaquie 95       95
17 LIBERTES LIBERTES M 16 / 17 Lituanie 94       94
18 SCHMIDT Mat M 16 / 17 Allemagne 94       94
19 ROHRSSEN Lasse M 16 / 17 Allemagne 92       92
20 MENCEL Thomas M Slovaquie 92       92
21 LIBERTÉ Hynek M 14 / 15 Athlétisme Poruba zs 88       88
22 Pas de chance Joseph M60 PITCH WALK Prague     88   88
23 FLIEGL Miroslav M70 PSK Olymp Prague, zs     86   86
24 HLOH Jaromír M Locomotive FOSFA Breclav     86   86
25 RÖSLER Marek M 16 / 17 AC Mlada Boleslav zs 85       85
26 LIÈVRE janvier M 70 Hvězda Pardubice zs 42 43     85
27 LUNIEWSKI Mirosław M 65 Pologne 84       84
28 TSE Chun Hung M 40 Hong Kong 83       83
29 MALIK Ondrej M 60 Slovaquie 82       82
30 VEJVANČICKÝ Vojtěch M 16 / 17 AC Rumburk, zs 81       81
31 JANOUSEK Jiří M 70 TJ Jiskra Otrokovice 81       81
32 HEJKRLÍK Filip M 45 Athletic Club Usti n/L. zs 80       80
33 SCHAEFFER Udo M70 Allemagne     79   79
34 MAREK Stanislav M 80 TJ Spartak Třebíč, association 41 37     78
35 FAMILLE DE PAILLE Arnošt M 14 / 15 AK Slovan Duchcov 78       78
36 MAŁECKI Waldemar M 65 Pologne 77       77
37 SAULGRIEZISIlmars M 65 Lettonie 77       77
38 KROMPAŠČIK Simon M 16 / 17 Slovaquie 76       76
39 GIEBELER Helmut M 70 Allemagne 76       76
40 SEC Pavel M45 SK Čtyři Dvory České Budějovice     74   74
41 SOURIS Miroslav M 14 / 15 TJ Slezan Frýdek-Místek, coll. 73       73
42 LEHMANN Stéphane M 70 Allemagne 73       73
43 Jakub LIEVRE M35 TJ Sokol Kolín-athlétisme   32 40   72
44 JÓN Jiří M55 SK Nové Mesto nad Metují     70   70
45 HÖLTERS Bernd Ocker M 75 Allemagne 69       69
46 SIMON Zdenek M60 Club sportif universitaire de Prague     69   69
47 OBTENIR Adrien M70 SC Radotín Prague     68   68
48 Ondrej VARGA M 14 / 15 Locomotive FOSFA Breclav 67       67
49 HERMAN Daniel M 14 / 15 Locomotive FOSFA Breclav 67       67
50 WEIS Jakub M 14 / 15 AK Slovan Duchcov 67       67
51 KIEPERT Horst M 70 Allemagne 66       66
52 BONNESS Hartmut M 80 Allemagne 66       66
53 SECK Patrick M 55 Allemagne 65       65
54 JINDRA Petr M50 PSK Olymp Prague, zs     65   65
55 VAN BREMEN Jacques M 40 Allemagne 64       64
56 Dankovic Daniel M 16 / 17 Slovaquie 63       63
57 VOJTIŠEK Tomas M50 AC Moravska Slavia Brno, club     63   63
58 AX Cenek M 16 / 17 Orel Vyskov 59       59
59 FANTASTIQUE Thomas M45 Locomotive FOSFA Breclav     59   59
60 ZEIBERT Milan M60 TJ Spartak Třebíč, association     59   59
61 Ondrej LA TORTUE M 75 AC Čáslav zs 58       58
62 TOLLE Uwe M 65 Allemagne 57       57
63 PÊCHEUR Pavel M55 Athlétisme Stodůlky zs     57   57
64 POLÁŠEK Vit M Athlétisme Havířov 1965     55   55
65 ZEZULKA Martin M Athlétisme Stodůlky zs     54   54
66 FAMILLE DE PAILLE Marek M 45 AK Slovan Duchcov 53       53
67 DOUBEK Jaroslav M Athlétisme Stará Boleslav, ss     52   52
68 NOIR Jaroslav M35 TJ LIAZ Jablonec, zs     52   52
69 POLÁŠEK janv. M40 Athlétisme Havířov 1965     52   52
70 LAPIN Richard M 16 / 17 Club sportif universitaire de Prague     51   51
71 URBÁNEK Tobias M18 / 19 TJ Sokol Prague Královské Vinohrady    49   49
72 SIMONEK Pavel M55 Hvězda Pardubice zs     49   49
73 BROT Daniel M 70 Suisse 44       44
74 BALICZ Daniel M AC Mlada Boleslav zs      44   44
75 MAŠATA Jiří M 60 République tchèque 42       42
76 RůŽENECKý Petr M65 ASK Dipoli zs      42   42
77 MARIÉ Lukaš M Athlétisme Havířov 1965     41   41
78 DOBEŠ Simon M 12 / 13 AC Prague 1890     40   40
79 INEDIBLE Matej M18 / 19 SK Čtyři Dvory České Budějovice     38   38
80 CHOU Miroslav M 70 Slovaquie 37       37
81 BECHYNSKÝ Josef M70 SK Čtyři Dvory České Budějovice     36   36
82 TARDI Emmanuel M 55 France 27       27
83 CHMELÍK Tomas M Athlétisme Havířov 1965     23   23
84 RETOURNÉ Marek M 16 / 17 ASK Decín   22     22
85 FORT Philippe M 16 / 17 AK Kroměříž     18   18
86 STEJSKAL Ladislav M45 SK Čtyři Dvory České Budějovice     12   12
87 SEDLACEK Ondrej M40 SC Radotín Prague     7   7
88 Houblon Richard M Athlétisme Havířov 1966     7   7
89 KADLEC Miroslav M45 SK Čtyři Dvory České Budějovice     5   5
90 MATELAS Petr  M40 TJ Sokol Prague Královské Vinohrady    1   1
                 
                 
Femmes:              
Pore.: Nom: Catégorie: Club/Pays : Poděbrady DHD Prague-Brandýs   total
1 PHARE Noémi W 14 / 15 BK FC Kadaň, ss 82 79 95   256
2 Lenka FAIBLE W 55 AC Moravska Slavia Brno, club 81 77     158
3 BOROVIČKOVÁ Lenka W 50 SK Nové Mesto nM   75 83   158
4 NETOLIKÁ Martina W 40 AC Slovan Liberec 61   66   127
5 SKUPIEŃVÁ Nela W 16 / 17 AK Šternberk zs 57   70   127
6 JURKULÁKová Adela W 16 / 17 AK Šternberk zs 59   65   124
7 Acide Ema W 18 / 19 Spartak Prague 4 57   67   124
8 SERRURIER Kristina W 16 / 17 Slovaquie 100       100
9 PERNICKÁ Dominika W 14 / 15 Slovaquie 98       98
10 VEGA GONZALEZ Irène W 16 / 17 Espagne 97       97
11 ŠTEFÁČKOVÁ Nela W 16 / 17 TJ Dvur Králové n/L, zs 42   55   97
12 SCHRÖTER Britannique W 50 Allemagne 94       94
13 Elisabeth FRANCL W 18 / 19 SK Jeseniova     93   93
14 MORSURES Pierre W 16 / 17 Slovaquie 90       90
15 PÂQUES Nina W 12 / 13 Slovaquie 89       89
16 SOFKOVÁ Natalia W 12 / 13 Slovaquie 88       88
17 KOVÁRIKOVÁ Liane W 12 / 13 Slovaquie 85       85
18 ACKERMANN Lara W 16 / 17 Allemagne 82       82
19 Claudine ANXIEUSE W 70 France 82       82
20 KARINAUSKAITE Adrijan W 16 / 17 Lituanie 81       81
21 WALTER Zuzka W 16 / 17 Allemagne 79       79
22 VÖLKEL Laura W 16 / 17 Allemagne 79       79
23 VANKOVÁ Victoria W 14 / 15 TJ Slezan Frýdek-Místek, coll. 78       78
24 CARNIEL Maria-Léna W 16 / 17 Allemagne 78       78
25 VRANKOVA Ivana W 50 TJ Sokol Opava 77       77
26 LOPATKOVA Pétra W 14 / 15 Slovaquie 76       76
27 BANDOLA Mia W 16 / 17 Allemagne 76       76
28 KRASUL Adela W 14 / 15 TJ Slezan Frýdek-Místek, coll. 75       75
29 RÍHOVÁ Eliška W 16 / 17 TJ Slezan Frýdek-Místek, coll. 75       75
30 PETŘÍKOVÁ Johana F Spartak Prague 4     73   73
31 CINTULE Agathe W 14 / 15 Slovaquie 70       70
32 SUPEKOVA Sofia W 16 / 17 Slovaquie 70       70
33 SEXUEL CURLY Steppánka W35 TJ Sokol Hradec Králové     70   70
34 DOJČAROVÁ Aneta W 16 / 17 AK ŠKODA Pilsen 69       69
35 ZIKMUNDOVA Jana F AC Turnov zs     69   69
36 ILLING Nika W 16 / 17 Allemagne 67       67
37 Natalia GUTISOVA W 16 / 17 Slovaquie 66       66
38 PITTNER Teresa F AC Turnov zs     64   64
39 KOZLOVA Ludmila W 16 / 17 Prachatice d'athlétisme     64   64
40 GOLLE Constance W 40 Allemagne 63       63
41 KRINWALD Lucie W 18 / 19 AC Mlada Boleslav zs      63   63
42 JENIKOVÁ Karolína W55 Spartak Prague 4     62   62
43 RITKOVÁ Alexandra W 16 / 17 Slovaquie 61       61
44 NEDVIDKOVA Katka F AC Rumburk, zs     61   61
45 REINOVA Miloslava W55 AC Rumburk, zs     61   61
46 KOLLÁRIKOVÁ Olivia W 12 / 13 Slovaquie 60       60
47 MĚRKOVA Bara W 14 / 15 AK Slovan Duchcov 55       55
48 PIVODOVA Simona W 16 / 17 Athlétisme Holešov, ss      55   55
49 FIDÈLE Vivien F Athlétisme Poruba zs     55   55
50 MALIŠOVÁ Veronika W 14 / 15 TJ Slezan Frýdek-Místek, coll. 54       54
51 SMOLÍKOVÁ Veronika W 18 / 19 TJ Sokol SG Pilsen-Petrín     54   54
52 KRATOCHVÍLOVA Kateřina W 12 / 13 AC Rumburk, zs 53       53
53 DROZDKOVÁ Ema W 16 / 17 Athlétisme Holešov, ss      53   53
54 HANYKOVÁ Zuzana W50 AC Turnov zs     53   53
55 MARÉDOVA Lucie W 14 / 15 Athlétisme South City zs 50       50
56 PERNICA Lenka W 45 AC Ceska Lipa 49       49
57 KAUTSKA Madeleine W10 / 11 AC Prague 1890     48   48
58 NOVÁKOVÁ Pétra F Athlétisme Holešov, ss      48   48
59 MERCI Lucie F Athlétisme Poruba zs     45   45
60 Veronika SCHOLZE F SK Nové Mesto nM     43   43
61 SOLAŘOVÁ Gabriela W 16 / 17 Athlétisme Holešov, ss      42   42
62 KARSKA Nikola W 16 / 17 Athlétisme Holešov, ss      36   36
63 GUCF Sofia F Spartak Prague 4     33   33
64 SMAŽILOVÁ Marketa W 18 / 19 Athlétisme Holešov, ss      33   33
65 LACHE Éléonore W 14 / 15 AC Rumburk, zs     32   32
66 SABA Madalena W 14 / 15 AC Rumburk, zs     32   32
67 SKALNÍKová Julie F Athlétisme Holešov, ss      28   28
68 ŠUBRTOVÁ Michaela W 18 / 19 Athlétisme Holešov, ss      25   25
69 JENÍKOVÁ Petra F Spartak Prague 4     23   23
70 FISHEROVA Ludmila F Athlétisme Stodůlky zs     18   18
71 ŠÁROVÁ Nela W10U AC Prague 1890     15   15
72 KREJČÍ VÁCLAVKOVÁ Žaneta W40 SK Kotlářka Prague, Coll     11   11

RÉSULTATS

GALERIE DE PHOTOS

Le troisième tour de la marche de la ligue de cette année a eu lieu le 1.6er juin. à Prague - Satalice. L'équipe de l'AC Praha 1890, sous la direction de František Zouhar et Kateřina Kautská, a repris l'organisation.

Malheureusement, la concomitance de plusieurs épreuves sportives n'a pas permis à certains athlètes de prendre le départ.  Il est compréhensible d'adapter le term sheet à la représentation en cas de tours de championnat supplémentaires.

UdoMême si la participation des meilleurs représentants est plus ou moins douteuse au sein de la ligue extra (cela ne s'applique pas à la marche, notre top team débute régulièrement en ligue extra). Mais pourquoi le troisième tour de championnat doit-il être à 1.6. à la même date que, par exemple, le Championnat tchèque des athlètes maîtres, est-ce vraiment une question ?! Parallèlement, non seulement en marche, un certain nombre d'athlètes des catégories 35+ prennent le départ dans le cadre des départs de la ligue. L’ignorance constante des besoins des athlètes de haut niveau, hommes et femmes, est honteuse et difficile à comprendre. La société entière parle du vieillissement de la population, mais STK ČAS ignore complètement les besoins des maîtres, un groupe économiquement fort qui pourrait être intéressant pour de potentiels nouveaux partenaires de ČAS.  C'est aussi la raison pour laquelle certains noms traditionnels manquaient sur la liste de départ, d'autres pouvaient oublier les titres de leur maître s'ils voulaient faire quelque chose pour l'équipe.  Un jour de pluie, presque tous les piétons ont visité Satalice.

La journée de course a débuté avec les catégories scolaires de 1 km. Dans le peloton de départ clairsemé, la talentueuse Noemi Maják de Kadana a clairement régné, passant bien en dessous de la barre des 5 minutes.

DCette fois, la compétition de ruholig avait au programme une course de 5 km. Albert Kukla a immédiatement pris la tête de la course et a amélioré sa meilleure performance à cette distance de la salle de 40 secondes - 21 :16. Les énormes progrès de ce junior sont une excellente carte de visite pour l’entraîneur Ketner. Malgré cela, Albert n'était pas satisfait, il voulait pour la première fois dépasser la barre des 21 minutes. En fin de compte, la prochaine tentative, peut-être après 20 minutes, aura lieu dans la catégorie masculine en hiver. Rosťa Kolář était loin derrière pour la deuxième place - 23:27. Même s’il n’est pas très satisfait de sa performance, il est motivé pour poursuivre son travail. Le protégé de Kateřina Čermáková, Ondřej Plecháček de Turnov, a facilement remporté la troisième place en 24:07.

MChez les femmes, l'ancienne représentante Jana Zikmunodvá a gagné en 27:45. Grâce à Lenka Borovičková, la médaille d'argent revient à Nové Město n. Le nouveau double champion d'Europe des 10 et 20 km de marche depuis Porto Santo a défendu la médaille d'argent avec 10 secondes d'avance sur le troisième Pittner.

Les athlètes masculins et féminins de première ligue avaient 10 km au programme. La course a été dominée par Martin Nedvídek de l'AC Rumburk. Ce concurrent, qui a déjà fêté son 49ème anniversaire, a parcouru la piste avec une excellente performance de 45:51. Il a réalisé une telle performance pour la dernière fois en 2019 à Křečany et est un exemple que même au fil des années, il n'est pas nécessaire de jeter le silex dans le seigle et de maintenir des performances élevées.  Jaromír Hloch, un piéton de Břeclav, a montré une autre grande amélioration. La performance de 47:11 est son autre record personnel cette saison. La troisième place est revenue à l'intemporel Miloslav Lapka. Le temps de 51:06 est, compte tenu de la catégorie d'âge 65+, la meilleure performance de la journée.

SmolaUn autre médaillé du ME Masters de Porto Santo, le médaillé de bronze Josef Smola, était également présent au départ. Il a terminé avec un temps de 57:37. Janoušek, le troisième médaillé piéton du ME, a préféré partir sur le vétéran MČR.

Chez les femmes, Alžběta Franklová a clairement gagné. Elle a démarré très fort, mais le rythme imposé était trop élevé pour elle dans la course en solo. Par la suite, elle a été déplacée par la concurrente Lapka et cela l'a aidée à reprendre le rythme, elle a considérablement accéléré les 2 derniers tours et a terminé côte à côte avec Lapka dans le même temps de 51:06.  Très belle performance sur une piste exigeante. La deuxième place a été remportée par Johana Petříková avec "cette année" 56:41, et Štěpánka Pohlová Kučerová a remporté la médaille de bronze. Le soutien familial dont bénéficie Štěpánka est admirable pour ce concurrent. Le plus grand fan de Sokolka z Hradec est à la fois un père et un grand-père, sans lesquels nous ne pouvons probablement même pas imaginer des courses à pied.

Le roi allemand des charts Udo Schaffer, titulaire sous les couleurs de l'AC Rumburk, était également présent au départ. Il n'a pas hésité et même samedi soir, il a pu améliorer sa performance. Après 10km en 66h40 et retour admirable.  Les Satalice sont incluses dans la Coupe de la Sagesse. Brandejského et le concurrent allemand constituent un soutien statistique pour František Párys, qui évalue la Coupe. 

 

Duel piéton slovaque : 25.05.24/26.05.24/20 PTS Banská Bystrica + XNUMX/XNUMX/XNUMX Záhorácka XNUMX

RÉSULTATS 5.000 XNUMX m PTS Banská Bystrica

RÉSULTATS ZÁHORÁCKA 20

Déjà vendredi 24.5. la République slovaque a accueilli une autre édition annuelle

d'une réunion PTS traditionnelle. La course a été déplacée à Banská Bystrica et le traditionnel triple pédestre a été remplacé par une distance de 5 000 m.

Le changement était principalement dû au fait que le 5 000 m est compté dans le classement des grandes épreuves, nos voisins ont donc fait le MSR dans le cadre de la réunion, ce qui a permis aux athlètes d'obtenir des points bonus.

Plusieurs marcheurs tchèques se sont inscrits au départ du PTS et ils ne se sont certainement pas perdus.

Le début était commun aux hommes et aux femmes et cela a certainement aidé les femmes de manière significative.

Le premier kilomètre a dicté le rythme du leader du groupe des six, Vít Hlaváč de Kladno (3:56.6). Il a ensuite été remplacé par Zajíček z Poruba et le Polonais Brzozowski. Michal Moravy, le meilleur marcheur slovaque, commençait très vite à perdre et gagnait rapidement du terrain. Après deux kilomètres (Lapin 7:50:44 !)

Jarda Morávek de Pilsen a également commencé à abandonner. Le Hongrois Tóth a également abandonné les quatre combattants pour le podium en raison de problèmes techniques, Polák et Zajíček étaient en tête, Hlaváč a commencé à perdre après 3 km. Le représentant polonais a clairement remporté la victoire en 19:12:85. La deuxième place a été longtemps détenue par Adam Zajíček, mais dans les derniers mètres Michal Moravy, qui a terminé de manière incroyable, l'a dépassé. Il a perdu jusqu'à 13 secondes face à Zajíček, mais dans le dernier kilomètre, il a terminé en force et a pris la deuxième place sur la ligne d'arrivée. La performance de 19:35:57 constitue un excellent record personnel pour cet ancien quinquagénaire. Adam Zajíček a terminé 2 secondes derrière dans une nouvelle meilleure performance. Le temps de 19:37:80 est vraiment excellent. Vítek Hlaváč a terminé à la quatrième place du nouveau OR - 19:50:20. Outre le Hongrois, le Morave n'a pas non plus fait de bons résultats techniques, il a terminé la course en 21:09.82.

Même parmi les femmes, il y avait quelque chose à voir. Le duo de favoris Czaková - Martínková a débuté la course en groupe avec de jeunes marcheurs slovaques. Eliška Martínková a pris le dessus dans la course dès le début, elle a passé le premier kilomètre avec 2 secondes d'avance et a continué à occuper la première place. A Cili, elle pourrait célébrer un nouveau OR de 21:15:06, qui est aussi un nouveau record de course. Czaková a perdu 7 secondes et même elle a pu se contenter du test avant le CE à Rome.

Dès le lendemain, samedi 25.5. la traditionnelle réunion "Záhorácka 20" a eu lieu. Cette année, la course est fière de son statut Argent, et ce statut a attiré un certain nombre de noms de piétons intéressants.

La plus grande star était sans aucun doute le pilote d'élite allemand Christopher Linke. Il a testé sa forme devant les CE sur une distance de 20 km et a littéralement balayé le record du parcours (1:21:42 de 1987 !). Avec une performance de qualité supérieure de 1:19:55, il a une nouvelle fois confirmé la limite OH et a fait preuve d'une grande préparation avant les sommets de la saison.

Le vainqueur de la course à Zittau, le Mexicain Isaac Palma, a remporté la deuxième place avec une perte de 40 secondes. Même le troisième Ind Singh est passé sous la barre des 1:21:00 !

La course de 10 km a été dominée par le vainqueur de PT-Sky, Polák Brzozowski, également détenteur du record de la course - 39:28.

L'Ukrainien Banzeruk a terminé deuxième et Norbert Tóth, détenteur du record de la Hodinovka de Prague, a battu le record hongrois de 40:18. Vítek Hlaváč a également montré une performance de qualité, terminant à la cinquième place - 41:34, ce qui est son top dix le plus rapide sur route. Adam Zajíček n'a pas terminé la course.

Dans la course de 20 km, aucun piéton tchèque n'a pris le départ, le Mexicain Rodríguez a gagné (1:31:32).

Cependant, le piéton tchèque a brillé lors de la course de 10 km. Eliška Martínková a montré une grande forme avant le Championnat d'Europe et a établi non seulement un record personnel, mais surtout un record tchèque en 43:24 !!! Le Slovaque Czaková a également terminé à la deuxième place du record national - 44:06.

Chez les juniors, Alžběta Franklová a terminé deuxième. Cependant, avec un temps de 51:03, elle a perdu près de 5 minutes face au vainqueur hongrois Kovács.

Jaromír Hloch de Břeclav, qui s'est énormément amélioré, a terminé quatrième dans la course de 5 km. L'année dernière, cet athlète avait encore du mal avec une course de six minutes, et maintenant il a parcouru 5 km en Slovaquie en 23 :01. Bravo!